Le « Bocuse d’or » nous en met plein les yeux

Le « Bocuse d’or » nous en met plein les yeux

Le « Bocuse d’or » nous en met plein les yeux

Les passionnées de cuisine et de la gastronomie ont également leur championnat du monde comme ceux des amateurs de football : le Bocuse d’or. Tous les deux ans, 24 chefs issus des quatre coins du monde se donnent rendez-vous à Sirha. Inventé par Paul Bocuse en 1987, le Bocuse d’or fête son trentième printemps cette année raison pour laquelle les organisateurs de l’évènement ont préféré marqué d’une pierre cette compétition. Ces derniers ont demandé aux participants de créer un « Poulet de Bresse aux crustacés » ainsi qu’une « assiette végétale ».

Une ambiance festive

bocuse-dor.jpg

Cette année, outre la célébration des 30 bougies du Bocuse d’Or, l’évènement s’est démarqué des éditions précédentes  par l’ambiance qui animait les spectateurs tout au long des épreuves. Ces derniers qui sont tous amateurs de cuisine et de la gastronomie ont tenu à apporter leur participation à l’évènement afin que ce dernier reste dans les annales. Plus de 2500 personnes ont chanté pour chauffer la salle. Maquillages,  drapeaux de divers pays participants, encouragements du début à la fin des épreuves ont particularisé le Bocuse d’or de cette année. Les mentions spéciales sont à attribuer aux spectateurs  américains et islandais. Mais bien que l’ambiance soit très chaude et bruyante, les participants à ce Bocuse d’or ont demeuré dans une concentration totale jusqu’à la proclamation des résultats.   

Consécration des Etats-Unis

consecration-des-etats-unis.jpg

Ce Bocuse d’or de 2017 a plus ou moins créé une grande surprise puisque ce sont les Etats-Unis qui ont remporté le concours pour la première fois de leur histoire. Le pays de l’oncle Sam a été représenté par Mathew Peters qui s’avère être un sous-chef travaillant dans un restaurant 3 étoiles de New-York. Ce représentant des USA a su répondre aux exigences imposées par les jurys de ce Bocuse d’or à savoir bien élaboré le « Poulet de Bresse aux Crustacés » et l’« assiette végétale ». Après la seconde place obtenue au cours de l’édition précédente, les Etats-Unis sont donc montés sur la plus haute marche du Bocuse d’or cette année.